;

Fermer son entreprise un mois en été ? Oui, mais…

Comment s’organiser pendant l’été ? Quel que soit le choix de l’employeur, des règles et un timing précis sont à respecter.

Dans le cas d’un break estival, l’entreprise devra annoncer les dates de fermeture de l’entreprise au plus tard le 1er mars de la même année.

Durant la période estivale, les PME se divisent en deux catégories : celles qui choisissent de fermer leurs portes dans la limite de quatre semaines d’affilée et, de fait, qui imposent des dates de congés aux salariés et celles qui choisissent de ne pas suspendre leur activité en optant pour un échelonnement des vacances des collaborateurs.

La période légale de prise de congés, entre le 1er mai et le 1er octobre, doit être annoncée aux salariés au moins deux mois avant son ouverture. Dans le cas d’un break estival, l’employeur devra consulter au préalable les représentants du personnel et annoncer les dates de fermeture de l’entreprise au plus tard le 1er mars de la même année. Tandis que dans le cas d’un échelonnement des congés d’été, il devra communiquer à chaque salarié ses dates de vacances au moins un mois à l’avance.

Rappelons que chaque salarié acquiert 2,5 jours ouvrables de congé par mois de travail et que s’il a travaillé 12 mois pendant la période de référence (en principe entre le 1er juin de l’année précédente et le 31 mai de l’année en cours), il a droit à 30 jours de congés payés.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mettions légales

Politique de confidentialité

Services

Blog

Email: contac@yko.fr

Téléphone : +33 7 86 63 30 02

Suivez nous

© Copyright 2020, All Rights Reserved

Web Site Creado por www.lebuzzmkt.com/